Études de cas
7 avril 2020

Cas #

2020.03

Interroger le potentiel éducatif des outils numériques avec l'ensemble de la communauté éducative

En 2019, nous menons une enquête à Besançon, dans le quartier de Planoise, pour mieux cerner le potentiel éducatif et rassembleur des outils numériques. Elle nous conduira à questionner la commande initiale, à élargir notre champ d'étude, à replacer le numérique à sa place de simple outil, à rencontrer et faire se rencontrer la diversité des acteurs éducatifs du quartier.

L’enquête “e-education”, c’est d’abord le fruit d’une rencontre - celle du chargé de mission “Smart City” du Grand Besançon avec les équipes de Ouishare. Elle remonte à l’exploration Capital numérique, une recherche-action qui a mené Ouishare dans le plus grand quartier prioritaire de Besançon : Planoise.

Notre expérience et notre investissement dans le quartier, éprouvés lors de cette recherche-action, apportaient une réponse à un besoin de l’agglomération : comprendre les modalités d’implication des parents dans la réussite éducative de leurs enfants scolarisés en maternelle et primaire. Ce besoin s‘inscrivait dans le cadre de la refonte de l’Espace Numérique de Travail (ENT) et faisait partie d’un programme d’envergure pour le quartier, financé par ANRU+ : “Planoise, quartier d’excellence numérique”. L’objectif de ce programme, toujours en cours, consiste à tirer parti du numérique pour encourager la participation citoyenne, l’accès à ses droits, la réussite éducative, l’entrepreneuriat local etc.

Au moment où le Grand Besançon nous propose d’intervenir sur le volet “e-education” de ce vaste programme, quelques actions ont déjà été initiées. Une étude sociologique a été réalisée sur le quartier, un benchmark des plateformes éducatives a été rédigé, un premier cahier des charges a été ébauché, etc. Tout cela, sans horizon clairement défini. Notre mission ? Repartir des besoins des parents et des professionnels de l’éducation et de leurs pratiques éducatives, pour révéler le potentiel du numérique là où il existe, sans présager d’une quelconque utilité en soi. 

Garder un cap tout en sachant accueillir le réel

Nous commençons ce travail d’enquête de terrain avec plusieurs partis-pris assumés dès le départ.

Nous ressortons de ce travail d’enquête avec une série d’enseignements, tant sur le fond que sur la forme de notre démarche.

Atelier réalisé à Planoise avec des personnes du quartier

Le numérique et l’éducation : je t’aime, moi non plus

De l’importance des rencontres et des interactions

Couverture du rapport rédigé à l'issue de l'enquête

En définitive, cette enquête sur un sujet aussi sensible et concret, dans un quartier multiculturel s’il en est, nous aura apporté au moins autant sur le fond que sur la forme. Miser sur la confiance et le temps long nous semble bien être la clé pour parvenir à tisser des relations fortes avec les personnes sur le terrain, autant de gages d’appropriation des enjeux et de mobilisation pour la suite. Sur ces sujets d’éducation par et au numérique, nous sommes convaincus que l’angle des communautés éducatives constitue une piste de réflexion porteuse. Ou comment ouvrir l'éducation à l'ensemble des acteurs concernés - école, parents, associations, élèves, etc. - en articulant les rôles et responsabilités de chacun.


Si vous voulez en savoir plus sur cette enquête ou sur ses suites, n’hésitez pas à nous contacter ici yann@ouishare.net ou là solene@ouishare.net

Lire le rapport final

*Tous les prénoms ont été modifiés

Merci ! Votre inscription a été reçue !
Oups ! Quelque chose s'est mal passé lors de l'envoi du formulaire... Vous vous êtes peut-être déjà inscrit ?